Top
  >  Avis Tourisme voyage Adre, Tchad
Avis Tourisme voyage Adre, Tchad

Adre, Tchad

  11928 habitants.
Fuseau horaire Africa/Ndjamena

,

Avis Tourisme voyage
Adre, Tchad

Connaissez-vous cette région Adre ? Avez vous un avis à faire pour un de mes prochains voyages que vous découvrirez ensuite sur mon site ?

Recevrez gratuitement ma lettre d’informations, l’actualité du site et de mes voyages.

Adré est une ville de la région est du Tchad, chef-lieu du département Assoungha. Ville stratégique à cause de sa position géographique, Adré est devenue un des pôles d’équilibre de la région du Ouaddaï. Les habitants de la ville s’appellent les Adrois.

Première grande ville frontalière à l’Est du Tchad avec le Soudan, la ville est fortement marquée par un rayonnement culturel typique de ces villes à cause de différentes influences culturelles qu’elle a subies depuis toujours. Adré est aussi la deuxième préfecture la plus peuplée de la région de l’Ouaddaï après Abéché, ville administrative dotée de tous les équipements d’une métropole régionale.

Ville de tradition agricole, Adré est également bien positionnée dans l’élevage du bétail. Elle est aujourd’hui connue en tant que lieu de transit des marchandises en provenance des pays du Golfe. En raison de cette spécificité, Adré est devenue parmi les villes les plus importantes de la région.

Le Tchad, en forme longue la république du Tchad (en arabe : جمهورية تشاد), est un pays d’Afrique centrale sans accès à la mer, frontalier de la Libye au nord, du Niger à l’ouest, du Nigeria à l’ouest-sud-ouest, du Cameroun au sud-sud-ouest, de la République centrafricaine au sud et du Soudan à l’est. Sa capitale est N’Djaména. Géographiquement et culturellement, le Tchad constitue un point de passage entre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne. D’une superficie de 1 284 000 km2, c’est le cinquième pays le plus vaste d’Afrique.

Le Tchad se divise en trois grands ensembles géographiques : du nord au sud, on trouve successivement une région désertique, un espace semi-aride, puis la savane soudanaise. Le lac Tchad, qui donne son nom au pays, est son principal plan d’eau, et le point culminant du pays est l’Emi Koussi, dans le massif du Tibesti.

Différents États et empires se sont succédé dans la partie centrale du pays depuis la fin du Ier millénaire av. J.-C. , tentant de contrôler le commerce transsaharien. Ces États sont le royaume du Kanem (puis l’empire du Kanem) du VIIIe au XIXe siècle, le royaume du Ouaddai et le royaume du Baguirmi.