Top
  >  Destinations   >  Afrique   >  Angola   >  2ème jour à Luanda, Miradouro da lua, Praia Sangano

Situé à une heure de voiture au sud de Luanda, la capital de l’Angola, le mirador de la Lune, miradouro da lua est une curiosité géologique, une sorte de canyon alternant falaises et gorges avec vue sur l’Océan Atlantique.

La sortie de Luanda est toujours embouteillée, c’est l’occasion de rencontrer tout un microcosme qui s’est créé autour de ses embouteillages, des vendeurs à pied slaloment sur les voix entre les voitures pour vendre un peu de tout, des enveloppes et des feuilles de papier aux parapluies ou lunettes de soleils.

Une fois échappé de ses embouteillages, la route est belle et longe l’océan atlantique, on accède au mirador qui se trouve à une centaine de mètres seulement de la route par un petit chemin de terre. Par contre le site n’est pas réellement sécurisé et les imprudents peuvent y faire de mauvaises chutes surtout que l’érosion par le vent et la pluie qui sont à l’origine de ces formations rocheuses continuent leur œuvre.

Le mirador est impressionnant, on se croirait en effet sur la Lune (pour ceux qui y sont déjà allés…) avec cette terre de couleur rouge, ses falaises …

Je décide de continuer la route vers le sud en direction de Cabo Lado, on trouve un marché au poisson quelques kilomètres après le mirador da lua, il était malheureusement vide lors de mon passage. Une plantation de palmerai ne manque pas d’attirer mon oeil surtout avec ce magnifique baobab trônant au milieu tel une diva qui désire se faire remarquer. Il ne faut qu’une vingtaine de minutes pour arriver au pont qui traverse le fleuve Kwanza avec un péage et une succession de ralentisseurs qui viendraient à bout des plus récalcitrants.

Et avant de faire demi tour sur Luanda j’ai terminé la journée sur une de plus belles plages de la région, la Praia de Sangano. Cette plage sur le bord du parc de Quiçama est très prisée des luandais pour y passer un week end, les eaux sont calmes et c’est réellement une plage idéale pour la baignade. Pour y accéder je traverse un petit village et pour s’imprégner de la culture locale, rien de tel qu’un petit arrêt. Une fois sur la plage on y trouve un restaurant et des bungalows pour ceux qui désirent y rester quelques jours.

C’est également un lieu calme et sécurisé, cela contraste avec l’insécurité que l’on rencontre au quotidien à Luanda.

En saisons, les tortures viennent pondre sur les plages du miradouro da luna mais elles sont malheureusement chassees pour leur chaire.

post a comment