Top
  >  Destinations   >  Afrique   >  Angola   >  1er jour en Angola, arrivée à Luanda
Luanda Angola

Pour ce périple en Angola, j’arrive à Luanda, capital et principal ville du pays qui regroupe plus de 30% des habitants du pays. C’est une ville immense, où se côtoie modernité, tradition, richesse et pauvreté.

C’est mon premier voyage en Afrique, je connais bien le Maghreb mais je ne suis jamais descendu en dessous de Dakhla. Et pourquoi l’Angola me direz vous ? Avant tout car c’est une nouvelle destination touristique, il sort d’une guerre civile en 2002 qui a ravagé le pays depuis son indépendant en 1975. C’est aussi un pays qui se situe entre l’Afrique francophone et anglophone, il est lusophone (on y parle portugais) et les paysages vont du style de la forêt tropicale congolaise à la savane namibienne.
Tout cela promet de belle expériences.

Ma toute première impression a commencée dans l’avion, un sentiment de bien être en côtoyant des sourires et de jolis visages. Des gens calmes, respectueux et très sociaux.

Pour mon séjour à Luanda, j’ai choisit un hôtel charmant dans le quartier de Ilha do Cabo, un hôtel artistique qui expose les œuvres d’artistes locaux : Le Thomson Art Hôtel est en quelque sorte une galerie d’art, et je vous le recommande vivement pour leur service exceptionnel ainsi que leur gentillesse.

Hasard du calendrier je suis arrivé à Luanda en pleine pénurie de carburant, cela durait depuis quelques jours, des files de plusieurs centaines de mètres, des attentes de longues heures pour arriver le plus souvent devant des pompes vides… je suis resté 2 jours de plus à Luanda pour ne pas prendre le risque de me retrouver sur des pistes isolées avec le réservoir vide, et aussi parce que je devais faire la queue comme tout le monde pour faire le plein.
Une chose m’a frappé c’est le calme et le respect des gens malgré l’enjeu et les heures d’attente, personne ne cherchent à prendre la place d’un autre, aucune agressivité, les voitures font attention à ne pas bloquer les sorties et les croisements… il faut dire que même si on entre dans la période d’hiver, il fait encore 31 la journée avec un taux d’humidité qui dépasse les 80%…  autour des pompes une foule compacte avec des jerricanes s’intercale avec les voitures, ce sont ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir démarrer leur voiture ce matin et d’autres remplissant quelques bidons qu’il vont revendre au prix du marché parallèle, jusqu’à trois fois le prix à la pompe.

Demain, nous verrons ce qu’il faut visiter à Luanda …

Il faut savoir que Luanda est considérée comme la ville la plus chère au monde et que les risques d’agressions surtout en ville sont importants, il faut donc suivre les conseils en matière de sécurité. Il ne faut cependant pas prendre peur, les touristes ne sont pas plus visés que la population locale.
Quoi qu’il en soit tous les hôtels touristiques comme d’ailleurs les banques ou autres magasins ayant des valeurs sont gardés par des hommes armés. Cela peut impressionner au demeurant mais on s’y fait vite car on ne ressent pas en danger.

Luanda est consideree comme la ville la plus chere au monde pour les expatries.

Il faut obtenir un Visa pour se rendre en Angola, pour cela vous devez vous rendre sur le site dédié qui permet d’obtenir un e-Visa que vous récupérerez sur place à votre arrivée : Site du gouvernement angolais pour l’obtention des Visas.
Je me suis acquitté sur place de $120 pour les frais de Visa.

post a comment